dimanche 1 mars 2009

Mad Men, opening titles


En temps qu'enfant de la balle, je me suis tout de suite intéressée à cette série. L'affiche, minimaliste noire & blanche avec une pointe de rouge. Tout ce que j'aime. Ensuite le contexte de l'histoire : New York, les années 50, avec de tout ce que cela implique au niveau des décors-costumes-états d'esprits. Tout simplement passionnant de découvrir une toute autre époque. La série met l'accent sur l'usage du tabac et de l'alcool, le sexisme (jamais le qualificatif "Soit belle et tais-toi !" n'a été aussi vrai) et les préjugés raciaux.

Par contre, la femme n'était que la secrétaire aux "multiples facettes", où l'épouse aimante qui veille sur la maison et élève les enfants pendant que son cher et tendre se "tue à la tâche" entre son travail et sa maîtresse. Ça fait mal pour notre égaux. Vue que je compte faire un petit bout de chemin dans ce métier, je me rends compte du chemin parcourus en l'espace de 40 ans. De la chance que nous avons maintenant, de pouvoir faire des études et d'avoir une voix prise en compte. Et pourtant malgré tout le chemin parcourus, j'ai l'impression parfois que nous ne sommes ne somme pas si différentes que nos ancêtres. Nous devons faire perpétuellement nos preuves. Néanmoins, cet asservissement du sexe fort nous a appris à nous servir de notre corps, à savoir jouer avec la partie adverse.

Le titre est un jeu de mots avec Ad men, les hommes de la pub, mais c'est aussi et surtout une expression de l'époque qui fait référence au fait que ces publicitaires travaillaient sur Madison Avenue à New York.

Ci-dessous, je vous présente le générique de la série, tout simplement magnifique. Il est conçu par l'agence américaine Imaginary Forces. Cette agence a également crée celui de la série Chuck. Il faut savoir que les deux séries ont été nominés aux Emmy Awards 2008, dans la catégorie Meilleur Générique TV, et que Mad Men remporta le prix. Normal, vue la qualité !!!! La partie graphique a été conçu par Jeremy Cox et la partition musicale est signé RJD2 avec le titre A Beautiful Mind (tiré de l’album Magnificent City Instrumentals).


video

Aucun commentaire: