vendredi 11 septembre 2009

FESTIVAL "Les Mines d'Or"



Le 5 septembre dernier, je suis allé avec ma sœur pour la première fois au petit festival de ma ville, qui grandi année après année. Elle, y était déjà allé à plusieurs reprises, mais pour moi baptême du feu. Conclusion, je n'ai pas adoré les artistes sur scènes mais ça c'est le risque quand on ne vient pas pour eux à la base.


Mais je me suis néanmoins bien amusé avec elle et son meilleur pote, comme peuvent l'attester certains clichés ou comment ébouriffer un max sa sœurette préférée (en même temps la seule que j'ai) et vis-versa. Vous noterez les magnifiques boules quiès roses qui dépassent de ses oreilles... Le parfaite équipement pour deux rockeuses rebelles à deux balles.




Contrairement aux apparences, ma sœur et moi étions tout ce qu'il y a de plus fraîches. No alcool. Nous aurions pu parfaitement porter ces "jolis" masques de Sam, le capitaine de soirée contrairement à nos autres acolytes qui ont abuser de bières ou de crêpes...
Nous sommes même allé faire un tour au stand prévention. Un Alcotest, ça peu toujours servir et je parle pas de la jolie boîte fleurie contenant un préservatif. Autant mêler le graphisme et le préventif, c'est comme mélanger l'utile et l'agréable : so good. Sinon, la marguerite c'est juste parce que elle était mignonne et abandonnée seule sur la voie publique. Et je me dis qu'elle serait parfaite sur le futur chapeau de catherinette de ma sœur préférée, en même temps la seule que j'ai... Mais oui je t'aime sœurette !


Autre outil génial du stand prévention : des boules quiès. Elles me furent fort utiles, tout comme à ma sœur comme vous avez pu le voir sur les photos un peu plus haut... J'en ai ramené quelques exemplaires pour ma mère, pauvre victime des ronflements de mon cher père. Ah ces hommes, ils nous exaspères parfois et pourtant, on peu pas s'en passer.

2 commentaires:

Phelipon a dit…

oh ces photos !!!! bande de ouf !!!

DookieCow a dit…

Que veux-tu. On a la classe ou on l'a pas... lol C'est pas comme si tu étais surprise, tu me connais. Bah ma sœur, c'est la famille donc même karma.