samedi 31 octobre 2009

Nostalgie pommesque

Voici une vidéo que j'ai mise sur YouTube. Un reportage de France 3 Bretagne qui date de fin septembre quand ils sont venu faire un sujet sur nous. Enfin plutôt sur nos patrons et le milieu de la pomme en général. Mais un peu sur nous quand même. Après tout, sans cueilleurs elles n'iraient pas loin ces chères pommes... Comme quoi, quand je ne pianote pas sur mon ordi made in apple, je ramasse des apples. Tout un programme. Suis-je pour autant une pommophages à tendance pommovore ? Je pense juste que je suis une simple pommophile... qui ne mange pas de pommes. À méditer.



J'y ai travaillé pendant 2 mois, et maintenant c'est fini. Cela avait beau être un boulot difficile et épuisant physiquement. Quand c'est fini, on ressent un vide. C'est surtout les cueilleurs et l'ambiance qui manque. Ce retrouver seule chez soi sans avoir à se lever le matin, c'est assez déconcertant. Mais le compte en banque plus que positif, ça change et c'est super.

Maintenant, il faut se donner de nouveaux objectifs pour décider de mon futur. Que fais-je ? Où vais-je ? All the big questions in life... Big programme.

Yearbook Yourself


Voici un site très sympa que j'ai découvert via Facebook. Tout d'abord vous avez deux possibilités :
- student photos : l'album façon yearbook américain avec des photos qui s'étalent de 1950 à 2000 avec toutes les coupes de cheveux et tenues vestimentaires improbables que cela implique...
- student life : des photos d'étudiants,
de 1954 à 1992, dans leur vie d'étudiant de tous les jours (sports, pompom et autre bal...).
Ensuite vous choisissez une photo de vous sur votre ordinateur, ou si vous disposez d'une web cam vous vous faîtes tirer le portrait. Là vous avez accès à quelques outils pour ajuster vos traits au mieux avec le visage du dessous. Puis vous pouvez le sauvegarder sur votre ordinateur ou le partager avec vos amis. Par exemple ci-dessous avec une tête crêpé de 1986 et grandes boucles d'oreilles assorties. Magique.


Ou encore, dans une mise en situation de la vie estudiantine de 1980 avec la consécration suprême de reine de promo au côté de Yong qui n'en revient pas lui même d'avoir été élu.


C'est partie pour les séances de fous rires au gré des photos plus kitch les unes que les autres. Mais c'est pour ça que c'est si drôle. Finalement ce n'est pas si mal de vieillir. Et pour partager ensuite le ridicule avec vos amis, vous pouvez envoyer tous ces magnifiques clichés directement sur votre Facebook. D'ailleurs quel site n'est pas affilié à Facebook ou Twitter actuellement ? C'est sympa mais aussi quelque peu terrifiant cet open source everywhere...
Cependant il ne faut pas oublier la raison première de la création de ce site par l'agence américaine de Minneapolis COLLE + McVOY, à savoir money money. En effet ce site à été pensé pour promouvoir la ligne de centres commerciaux Taubman. Allons, ne me dîtes pas que vous avez sérieusement cru que ce site avait été crée pour la noblesse de l'art dans le but unique et totalement désintéressé de nous divertir. Que nenni. Bienvenue dans le XXIe siècle et sa société de consommation. Si vous regardez attentivement le Yearbook quand vous créez votre portrait : sur la page de gauche se trouve votre charmant visage et sur celle de droite une pseudo présentation de l'année concernée qui vous invite à cliquer sur l'un des trois liens de trois marques de vêtements et autres accessoires. Et si vous cliquez en bas à gauche de l'écran, vous obtenez la localisation de tous les TAUBMAN SHOPPING CENTERS à travers les États-Unis. Vous pouvez même accéder au site via votre iPhone (uniquement pour les utilisateurs américains) avec des photos inédites, exclusivement réservés à ce support.
Il faut savoir que ce site existait déjà en 2008. Il a d'ailleurs remporté le Webby Award dans la section Marketing Viral (pour mieux comprendre ce mode de communication très en phase avec notre temps, allez faire un tour sur Wikipedia). Devant le succès rencontré, COLLE + McVOY a repensé et relooké le site en ajoutant la section student life et l'application iPhone pour l'édition 2009. D'ailleurs il explique tout ceci en vidéo ici. Un moyen de voir l'évolution graphique du Yearbook entre 2008 et 2009, sans parler des nouveautés précédemment citées.

Pour contenter la foule, voici quelques-uns des clichés que j'ai pu faire :

1958

1970
1990
Vous pouvez découvrir l'ensemble de cette galerie photographique haute en couleurs ici.

mercredi 28 octobre 2009

I'm a daugther of ANARCHY

Affiche promotionnelle de la saison 1.

Voici une nouvelle série que je suie depuis quelques semaines depuis sa diffusion en deuxième partie de soirée le vendredi soir sur
la petite chaîne qui monte, à savoir M6. Et je ne vous cache pas mon plaisir de pourvoir regard
er ce show en VOST comme je les aime. Car, petite innovation de la chaîne, depuis septembre la plupart des séries (à 95% américaines) mais aussi des films inédits sont proposés en version multilingue sur le réseau numérique. Et avec les sous-titres s'il vous plaît. C'est important de le signaler car de plus en plus de chaînes de la TNT proposent certains de leurs programmes en VO mais les ST suivent rarement, par exemple : - sur NRJ12 Friends est privilégié (Old show oblige, 15 ans déjà. Putain, I'm getting old), on ne peut en dire autant de The Big Bang Theory et American Dad (tous deux bien plus hilarants en VO), ou la trilogie FALLEN, je suis également tombé une fois sur un film de 1996 La Dernière Marche avec Susan Sarandon en VO (comme quoi, même les vieux films y ont droit) - la série DISPARITIONS le samedi soir sur TMC France Television reste toujours à la traîne dans ce domaine. Je me surprends encore à chercher la VO sur Cold Case et autres FBI, portés disparus, mais il ne faut pas y compter. Au mieux, certains programmes bénéficient d'une diffusion tardive (ou matinale, c'est suivant l'appréciation de chacun) en VO. Rien n'a bien changé depuis les premières années de diffusion de Friends sur France 2. La chaîne proposait alors, certaines semaines, des épisodes en VOST au milieu de la nuit. Ou encore, lorsqu'elle a assuré la diffusion en direct (le 25 septembre 1997) de l'épisode 401 spécial d'Urgences, lui-même retransmis en live aux USA. Elle fut d'ailleurs l'une des seules chaînes étrangères autorisées à diffuser cet épisode en direct. On aurait pu pensé que l'arrivée de France 4 aurait changé la donne. Que nenni.


Tout ceci pour en revenir aux Sons. Cette série est diffusé sur la chaîne câblée américaine FX (qui est aussi à l'origine, entre autre, de
Nip/Tuck, Damages et Rescue Me) depuis septembre 2008. Et s
ignée Kurt Sutter, scénariste et producteur formé à l’école Shawn Ryan, créateur de The Shield. Nous suivons le quotidien des SAMCRO (Sons of Anarchy Motorcycle Club, Redwood Original), groupe de bikers californiens faisant régner la loi dans la petite ville de Charming qui partagent leur temps entre le garage familial et la vente d'armes. Tout ceci aux yeux et la barbe du shérif local, lui aussi dans la combine, moyennant finance bien sûr. Le héros Jax Teller, fils du co-fondateur du club, tente de faire au mieux malgré les doutes qui l'assaillent depuis la naissance de son fils prématuré et la découverte de mémoires écrites par son défunt paternel qui regrettait alors le club à ses origines avec ses idées plus utopiques et moins vénales.


Sa mère, Gemma Teller Morrow (photo ci-dessus), une des rares femmes du clan mais pas des moindre (Katey Sagal, qui nous irradie de son talent et de sa présence à l'écran) tente de le garder dans le "droit chemin" tout tracé par son père de substitution, Clay Morrow, chef du clan et mari de la reine. Car elle est prête à tout pour protéger son fils et lui permettre ainsi de gouverner un jour à la tête de SAMCRO. Pour moi, Gemma a bien plus de cojones que tous les motards réunis et pourtant Dieu sait qu'ils sont équipés. Nous suivons donc tout ce petit monde durant la première saison qui fait étalage de la force du clan et de ses membres plus soudés les uns que les autres. Néanmoins, l'enchaînement d'événements jusqu'à son dénouement dramatique viendra tout remettre en question. Laissant un Jax prêt à en découdre avec le régent pour diriger ce club différemment. Time for a change.

Affiche promotionnelle de la saison 2.

L'avenir nous le dira avec la saison 2, actuellement diffusée aux USA. Prête pour retrouver mon lot de testostérone à moto semestrielle. Car qui dit série du câble, dit sex-drugs-blood and rockn'roll. Et je dois dire que c'est fort rafraîchissant au milieu de ces séries des grands networks bien propres sur elles : interdit le moindre bout de nibard, la critique de la religion, le fumeur de tabac et/ou canabis, ou la plus petite goutte de sang susceptible de rendre trop choquant le show pour la ménagère lambda aka première cibles des annonceurs publicitaires. C'est pour cela que les chaînes AMC (Mad Men, Breaking Bad), FX, HBO (True Blood, Six Feet Under, Les Soprano, Rome, Sex and the City) et Showtime (Californication, The Tudors, The L World, Weeds, Dexter, United States of Tara) véritables sources de créations vraiment originales, sont là.


Pour la petite anecdote, au gré de mes recherches sur la série, je suis tombé sur le site du lycée de Monseigneur Farrell... Ça ne s'invente pas. Avec la jolie photo du bâtiment qui fait plus église avec sa grande croix dessus. Enfin bref. Ils sont tout fiers d'annoncer que l'acteur John Rossi alias Juice dans Sons est diplômé de leur école. Au vue des thèmes abordés dans la série, pas très catholiques, j'ai peine à croire qu'ils ai vue la même chose que moi. Sinon ils ne seraient pas si fier de leur fils prodige...

lundi 19 octobre 2009

Maybe that's why it's so "ugly" in France Telecom now...


Voici un extrait totalement délirant du premier épisode de la saison 4 de "Ugly Betty" qui a été diffusé vendredi dernier. Notre chère binoclarde doit faire face à des collègues de bureau... comment dire... peu coopératifs. Attention, la vidéo démarre au bout de 12 secondes.


Voici la séquence d'ouverture de l'épisode 401. Le ton est donné. Cette année, Betty va faire peau neuve et se débarrasser notamment de ses lunettes et, à terme, de ce satané appareil dentaire.

video


The BIG Makeover begins avec cette séquence finale de l'épisode 402. Bon les goûts et les couleurs, c'est pas encore trop ça mais sinon il y a de l'idée et le début d'un renouveau qui s'annonce. Moi qui avais lâché la série au terme de la saison 2 (Betty, a toujours vouloir bien faire en était ennuyeuse et la série n'était plus cinglante comme à ses débuts.) je crois bien que je vais me faire une cure de MODE avec cette nouvelle et probable dernière saison, et suivre Miss Suarez conquérir le cœur de Daniel Mead (si la série suit la story-line de la version made in telenovela) quand elle ne travaillera pas d'arrache pieds pour le magazine en sa qualité de rédactrice en chef associée.

video

Pour ceux qui se demandent : quelle musique entendons-nous durant cette séquence, il s'agit de Good Girls Go Bad par le groupe d'électro rock américain Cobra Starship.


Pour ce morceau, ils sont spécialement accompagné de l'actrice Leighton Meester (alias the EVIL Blair de GOSSIP GIRL) qui pousse la chansonnette elle aussi à ses heures. Elle a d'ailleurs sortie un album. Voici deux photos extraites du clip.




Quand on regarde de plus prêt le style vestimentaire du groupe, il me fait plus penser à des petits anglais avec leurs looks travaillés genre Skins. Un mélange de couleurs flashy 80's façon techtonik avec les slims mais en 100 fois mieux. Cela me rappel l'univers décalé de Katy Perry. Mais aussi Mika pour le côté délirant. En bref parfait pour accompagner en musique l'entrée dans MODE de la new Betty, qui a bien changé depuis le début et en même temps... n'est pas si différente. Betty is still Betty.

vendredi 16 octobre 2009

Boîte Nana by Agatha Ruiz de la Prada


Pour égayer un peu notre quotidien mais aussi nous éviter le ridicule de sortir ces petites choses de nos sacs, Nana a fait appel à la couturière espagnole pour illustrer ces 4 nouvelles boîtes (édition limitée disponible entre septembre et novembre 2009). Vous pouvez aller faire un tour sur le site de la marque qui fut crée pour cette occasion, ou encore celui de la créatrice. D'ailleurs le petit film qui présente son travail en faisant un tour d'horizon de ses derniers projets en date est très intéressant avec en fond musical pour commencer "Such Great Heights" de The Postal Service que j'adore et pour finir une petite chanson française... C'est sûr, elle a du goût. Par contre les passages où elle nous parle de son travail doivent être certainement passionnants, si seulement j'avais pris option espagnol au collège plutôt que allemand je les aurais peut être compris.


Comme vous pouvez le constater ci-dessus son site est très coloré, à son image. Après tout, ces dessins originaux aux couleurs vives sont sa marque de fabrique, reconnaissable entre mille. Ses motifs de prédilection : lunes, étoiles, soleils ou cœurs. Elle ne dessine pas seulement des vêtements, mais aussi des meubles, des tapis, des lampes, des stylos, des crayons, des parfums, des sacs, des serviettes ou de la literie. Et vous pouvez être sûre qu'elle ne s'arrêtera pas là.

Pour en revenir à Nana, la marque avait déjà effectué cette opération l'année dernière. D'ailleurs cette boîte a plus ou moins bien vécue son passage dans mon sac. La faute à leur "brillante idée" de la faire en métal plutôt qu'en plastique. Subissant au quotidien les frottements avec les autres locataires du bag, elle perd quelque peu de sa superbe. See yourself.


Je pensais réellement que pour cette nouvelle édition ils allaient apprendre de leur erreur. Il faut croire que non. Enfin bon, cela n'empêche pas d'avoir en sa possession un joli lot de boîtes. Même si vous êtes plutôt tampon, ce n'est pas un problème, on peut toujours trouver une utilité autre pour ranger ses petits trésors. Et puis si on achetait jamais des trucs qui nous font craquer sur le coup et qui embarrassent nos étagères et remplissent nos armoires, ça se serait...

dimanche 11 octobre 2009

Canal+, toujours PLUS originale

video

La chaîne cryptée prouve encore une fois avec sa dernière publicité combien elle est créative. Cette fois, elle met en avant le talent de ses scénaristes qui écrivent les scénarios originaux des séries produites et diffusées par Canal : Mafiosa, Engrenages... Des séries absolument brillantes qui n'ont rien à envier à leurs grandes sœurs ricaines. En particulier la série centrée sur la mafia corse, qui a su allier une histoire passionnante remplie de cliffhangers/une musique qui colle parfaitement à l'image (et pour cause, composée pour l'occasion)/une réalisation cinématographique (normal, Louis Choquette réalisateur québécois vient du cinéma)/des acteurs habitants leurs personnages, etc...
Pareil pour Engrenages, la saison 1 était passionnante et tellement loin des séries françaises (RIS...) habituelles. La saison 2 monte d'un cran avec son
BIG Final en Espagne. Les jointures de mes mains s'en souviennent encore, tellement la pression était à son paroxysme durant le dernier épisode.
Tout ceci pour en revenir aux
genius qui écrivent tout ses histoires. Ou comment se sortir du placard de façon très imaginative... Littéralement ! Ce spot a été réalisé à l'occasion de la diffusion, le 12 octobre prochain, du nouveau "produit" made in Canal : Braquo.

Voici deux publicités pour la chaîne, datant de 2008, qui nous ont fait regarder différemment les joggers ou encore les jeunes avec leur énorme frange capillaire... See yourself, c'est même sous-titré en anglais pour les non-francophiles.

Conçus par Xavier Giannoli pour l'agence parisienne Irène,
sur le principe du spectateur qui raconte son film de la veille.


Datant également de l'année dernière, voici une pub réalisé cette fois par Baker Smith au profit de l'agence californienne
Harvest.



Et bien sûr, je ne peux pas parler des publicités de Canal+ sans faire référence à ses plus connues. Elles datent de 2006, et avaient lancés l'idée du spectateur parlant du film qu'il a vue la veille. Principe repris plus tard comme nous avons pu le voir précédemment. Elles jouaient sur le quiproquo en ce qui concernait "La marche de l'empereur" et "Brokeback Mountain". Qui aurait cru que j'aurais pu faire autre chose que pleurer toutes les larmes de mon corps devant cette histoire de cowboys amoureux ?


video
Conçus par l'agence BETC Euro RSCG Paris.
video

vendredi 2 octobre 2009

What you did last summer?

Pour répondre aux petits curieux qui se demandaient "Pourquoi aucun post durant cet été sur le blog?" : Je me suis occupé des autres, pour changer, au lieu de ne penser qu'à ma petite personne. Et force est de constater que c'est très gratifiant. Cet été, alors que la plupart des français partent en vacances, j'ai fais face à la période faste de cette année, en ce qui concerne ma vie professionnelle du moins. J'ai travaillé pour Akhor Voyages durant trois semaines en juillet et en août. C'est une agence de voyages spécialisée dans les séjours pour un public handicapé mental et moteur. Admirez le magnifique tee-shirt orange limite FLUO que nous devions arborer pour les convoyage allé et retour afin d'être parfaitement identifiable pour les vacanciers et leur famille ou membre du foyer. Vous avez certainement croisé certains de mes collègues à travers la France cet été. D'ailleurs cet couleurs est très répandue même auprès de d'autres organismes. Tellement flash, on ne peut la manquer... Hélas pour nous, pauvres fashion victimsssss... Cependant, je tiens à préciser que j'ai apporter quelques modifications à mon tee-shirt, à savoir une recoupe complète parce que leur taille XXL pour le petit gabarie que je suis. Non merci. Merci maman et ses doigts de fée. Je fut jalousé par de nombreuses animatrices.


Je suis donc partie dans le sud de la France, direction le domaine viticole de Nestuby dans la petite bourgade provençale de Cotignac.


Agrandir le plan

Domaine de Nestuby, cadre idyllique avec piscine, jacuzzi et sauna intégrés. Tout ceci au milieu des vignes... Plutôt sympa me direz-vous. Mais ce n'est pas juste ça qui rendu ces trois semaines merveilleuses.


Mais aussi les SUPER animateurs avec qui j'ai travaillé : Marion (notre vénérable directrice), Loïc (cuisinier hors-pair), Morgane (vacancière/photographe de génie) et moi. Sur cette photo, nous entourons Christian, l'un des 15 vacanciers, pour qui nous avions fait une soirée d'anniversaire ce jour-là. Un moment mémorable parmi tant d'autre.


Morgane (alias ma binôme photos d'enfer/acheteuse de cartes postales compulsive) et moi lors de notre première réunion au sommet. Déjà complices comme si nous nous connaissions depuis toujours. La traversé de la France en train au milieu de vacanciers handicapés, ça rapproche les gens surtout quand vous accrochés tout de suite avec cette personne. Même délires, même blagues pas drôles, même caractère et humeur de merde... Tout un programme. Elle est mon coup de cœur de l'été. J'adore aller pourrir son Facebook.


Moi au bord de la piscine (avec une voix snob). Je ne plaisantais pas quand je vous parlais du cadre enchanteur... Il faut préciser que avant cet été je ne pouvais voir en peinture le sud de la France. BRETAGNE FOREVER! Mais comme quoi, il n'y a que les cons qui ne changent pas d'avis. Mais je n'ai pas renié ma Bretagne chérie pour autant, faut pas pousser non plus.


Regardez ce que l'on est près à faire pour la noblesse de notre travail. Qui a dit que le ridicule ne payait pas... Enfin, l'absence de dignité aussi. Je vous présente Davina, la professeur d'aérobic nordique... Ici accompagné de notre chère directrice. J'ai clairement l'aire encore plus ridicule avec cette comparaison. Merci Marion !!!


Parce que l'on ne rigole pas avec la forme physique de nos vacanciers !



Comment mettre à profit des études de graphisme très coûteuses ? En créant de magnifiques œuvres d'art durant le séjour. Admirez ce coffre moyenâgeux enfermant le trésor mérité de nos chers vacanciers à l'occasion de la journée spéciale made in... Moyen-Âge.


Une chose est sûre, la ville de Cotignac sait bien traiter ses touristes en organisant quasiment chaque soir quelque chose. Ce soir-là, l'heure était à la Bodegua : repas convivial et piste de danse. Et je crois que les photos sont assez explicites. Pleins de fous rires, une grande complicité en bref que des beaux moments.


Ah, ce cher Christian ! Dès qu'il s'agit de tripoter une femme et plus particulièrement une animatrice, il n'est jamais le dernier. Sa précédente cavalière, Morgane, a quelque peu souffert de sa force qui l'a fait valdinguer dans tous les sens. Lucky me, ce ne fût pas le cas. D'où mon sourire. Je me suis éclater à danser avec mes vacanciers adorés. J'ai même eu le droit à une leçon de rock de la part du mari de l'infirmière (qui venait faire les piluliers des vacanciers) qui était présent sur la place du village. Il m'a fait tourner la tête littéralement, sans jamais me lâcher. Je me suis débrouiller pas si mal pour une fille avec deux pieds gauche.


Le truc génial avec les séjours organisés, c'est que vous pouvez découvrir des choses et des lieux que vous n'auriez pas eu l'intention de visiter à la base. Et finalement se serait bien dommage. Surtout quand vous êtes en groupe, c'est une bonne occasion de s'amuser et de se moquer de ses contemporains... Ne suis-je pas magnifique avec ma combinaison façon cosmonaute à la manque ???


Ce séjour fut également l'occasion pour Morgane de fêter ses 20 ans et ainsi avoir le droit à sa première fête d'anniversaire. La voir la larme à l'œil m'a trop touché. C'était adorable de voir la surprise sur son visage quand elle a découvert tout ce que nous avions préparé durant la journée à son attention : gâteaux au yaourt, banderoles, décoration de salle, cadeaux, cartes. Nous étions aussi heureux qu'elle. I love you my favourite bitch!


Autre sortie absolument GÉNIALE qui m'a donné envie de faire ce séjour à l'instant où j'ai lu le programme de nos différentes sorties : le Marineland. Pour la première fois de ma vie j'ai pu voir des dauphins et surtout des orques. J'étais comme une gosse. Il n'y avait plus de distinctions entre les animateurs et les vacanciers. Nous avions tous des étoiles dans les yeux et des bananes en guise de sourires surtout devant le spectacle HALLUCINANT des orques.


Dans le lot des grosses sorties, je demande la balade en bateau à St Tropez, ou plus exactement la découverte des villas de stars. Bon OK, sur le lot je n'en connaissais pas la moitié. À part la mythique maison de BB (alias Brigitte Bardo) ou les deux maisons (côte à côte) de la patronne de l'Oréal qui les prête parfois à ses mannequins vedettes. Mais mon plus beau souvenir fut la maison qui servait de décor pour la villa de Jessica dans
Sous le soleil. Et oui, ma sœur et moi étions fans. Nobody is perfect.


La veille de notre départ, sortie équestre. Celle-ci, je m'en serais bien passé. Cela ne se voit peut être pas sur cette photo mais je suis complètement terrifié sur ce cheval et j'essaye de le cacher derrière ce sourire Golgate crispé... J'ai été victime de la pression collective. Bande de traites. Et moi qui me croyais en démocratie. J'ai même eu le droit au galop de cette foutue bestiole... AAAARGHHH.


Mais je vais essayer de conclure sur une note positive. Alors je préfère terminer ce post avec une photo de moi et mon coup de cœur de cette magnifique aventure. Une fille géniale au caractère indéchiffrable comme moi, c'est peut être pour cela que nous nous sommes trouvé. Deux emmerdeuses, deux caractères de merdes aux blagues à deux balles. Deux bras cassés à la santé bien fragile. Deux nanas qui ont du mal à trouver le mode d'emploi pour se faire apprécier des autres et arriver à se faire des amis. Deux perles uniques dans leur genre qui partageront pour toujours le plaisir des jolies cartes et des timbres de collection car cela leur rappellera Nicole l'adorable vendeuse de cartes cotignacaise et cet endroit hors du temps, idyllique, notre petit paradis pour le trio à quatre des animateurs. Always and forever!!!

jeudi 1 octobre 2009

Planete Justice Spot TV

Voici trois spots pubs que vous avez probablement vue à la télévision depuis le mois de septembre pour promouvoir la chaîne Justice. Ils sont réalisés par Wok Prod. pour l'agence Cristal. Ils utilisent le principe de Kinetic Typography (typographie cinétique) que l'on a pu déjà voir dans d'autres pub et que j'ai découvert il y a quelque temps sur internet. La fan de typo que je suis ADORE cette mise en mouvements de la lettre.